ah les cons --- ordinateurs gratuits

Lieu "à la mode" pour discuter et débattre sur les logiciels libres, les distributions linux, etc...
bigorno68
Messages : 2
Inscription : jeu. 23 nov. 2017, 23:19
Distribution : ubuntu
Niveau : initié

ah les cons --- ordinateurs gratuits

Message par bigorno68 » mar. 12 mars 2019, 21:01

sujet arrivé ce jour aux infos:
"Les ordinateurs seront gratuits pour les futurs lycéens du Grand Est"

https://c.lalsace.fr/actualite/2019/03/ ... -grand-est


l'open source ? NADA, NIET, RIEN DE RIEN! :evil: :evil:

et, avec vous les amis, je sens monter la colère contre ces élus stupides, une fois de plus totalement asservis, lobotomisés, achetés par Microsoft!

lisez L'ARTICLE
-----------------------------------------------------------------------------------
La Région Grand Est a décidé d’offrir l’équipement informatique aux futurs élèves de seconde des lycées qui passeront au numérique (4.0) en Lorraine, Alsace et Champagne-Ardenne. La mesure de gratuité s’appliquera à la rentrée de septembre. Près de 100.000 familles sont concernées.

----------------

À la rentrée de septembre, tous les nouveaux lycéens qui entreront en classe de seconde bénéficieront d’un équipement informatique gratuit, qu’ils pourront conserver au terme de leurs études secondaires. La mesure pourra être étendue aux élèves de première et de terminale si leur établissement décidait de devenir lycée 4.0 sur la totalité de ses niveaux (le livre numérique supplante le manuel papier).

Près de 100.000 familles bénéficieront de la décision prise par l’exécutif régional, confirme ce mardi Jean Rottner à L’Est Républicain. « C’est une décision politique forte qui permettra un égal accès à tous au numérique », souligne le président de la Région Grand Est.

Le projet de gratuité du matériel informatique était à l’étude depuis le début de l’année. Dévoilé partiellement lors de la session du conseil régional à Metz les 21 et 22 janvier puis à la réunion des proviseurs des lycées du Grand Est tenue à Nancy le 29 janvier. « Décision dans les prochains jours », promettait alors Jean Rottner.

Le choix opéré est loin d’être neutre sur le plan budgétaire : le coût de la mesure pour la prochaine rentrée est évalué à 24 M€, autant l’année suivante, 10 en 2021, et 12 en 2022 pour boucler le programme de la numérisation des 353 lycées (dont 116 privés) amorcée à la rentrée 2017 avec une première vague de 49 lycées puis une deuxième de 62, dans des conditions parfois difficiles.

calculez le total 24 +24 + 10 + 12 = 70 MILLIONS € :evil:


Un modèle unique

Jean Rottner opte pour la généralisation numérique à toutes les classes de seconde, saisissant l’occasion de la réforme du lycée et des programmes. « Les lycées qui souhaitent différer leur entrée dans le 4.0 d’un an le pourront sur décision rectorale », indique toutefois le président de la Région.

Pour optimiser l’achat du matériel, et sa maintenance, le choix entre deux ordinateurs portables et une tablette est évacué au profit d’un seul type de matériel, un modèle unique d’ordinateur.

Le choix de la gratuité et de la généralisation s’accompagne d’une batterie de mesures, « prises à la lumière des remontées du terrain, après avoir écouté les parents et les proviseurs. Chaque chef d’établissement disposera d’un fonds d’urgence, et pourra prêter du matériel en cas de casse, perte, ou d’incidents divers. Une hotline sera à la disposition des enseignants et des proviseurs. Nous passons de 76 à 98 référents-intervenants dans les lycées. Nous avons également augmenté la puissance des réseaux wifi », énumère Jean Rottner.

« Après avoir insisté auprès de Jean-Michel Blanquer, qui met les moyens, nous avons simplifié et sécurisé l’accessibilité et nous avons décidé d’écarter les éditeurs qui se limitaient à produire des livres en PDF, sans enrichissement numérique », complète le président de la Région.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


cet argent, c'est l'argent de nos impots, qui va directement nourrir la pieuvre Microsort, car dans ces ordis et/ou tablettes, la part du prix des licences est sans doute d'au moins 30 % de la valeur globale ??

comment réagir ?

peut on encore alerter les journaux ? la presse ?

c'est pourtant ce qu'il faudrait faire, de toute urgence.
en tout cas moi j'avertis déjà tous mes contacts

au plaisir de vous lire

bigorno68
Messages : 2
Inscription : jeu. 23 nov. 2017, 23:19
Distribution : ubuntu
Niveau : initié

Re: ah les cons --- ordinateurs gratuits

Message par bigorno68 » mar. 12 mars 2019, 23:39

qu'en pense la communauté ? que pouvons nous faire..
diffuser à nos amis est déjà un premier pas...
informer, encore et encore ?

à vous lire

amicalinuxement

Avatar de l’utilisateur
renaud
Messages : 57
Inscription : mer. 11 juin 2008, 11:06
Distribution : Ubuntu & Debian
Niveau : Padawan ad vitam aeternam
Localisation : ILLZACH
Contact :

Re: ah les cons --- ordinateurs gratuits

Message par renaud » mer. 13 mars 2019, 10:37

Salut,

1) Oui, équiper les lycéens d'un ordinateur est [barré]une bonne idée[/barré] un moyen de s'assurer que les lycéens auront une culture numérique suffisante pour affronter la suite de leur formation.

2) Comme nos moyens (habitants de la région grand est) ne sont pas illimités, cet effort aurait dû porter (proportionnellement) sur les plus démunis. On aurait par exemple pu imaginer fournir un ordinateur aux familles les moins aisées et des bons de réduction, en fonction de leurs revenus, pour que les familles plus à l'aise s'équipent aussi mais pas aux frais de la princesse.

3) Cependant, ce dispositif aurait peut-être été si coûteux à mettre en place qu'il serait revenu moins cher de doter tout le public ciblé sans distinction de revenus.

4) Aucun effort n'est fait, d'après les informations que nous avons jusque là, pour encourager l'utilisation des logiciels libres. De toute façons la "DSI" de la région "Grand Est" ne semble maîtriser que les logiciels Microsoft (Cf. la gestion de l'informatique dans les lycées).

5) Pire, notre cher Jean Rotner paie avec nos impôts 1/2 million d'€ par an pour "équiper" nos CHERS lycéens de la suite Office 365, alors même qu'il existe des suites bureautiques libres et gratuites.

6) Ces ordinateurs, sous Windows, seront certainement "verrouillés" pour minimiser leur maintenance par la région.

7) Finalement :
- on va former des bons consommateurs des solutions Microsoft et non des "citoyens numériques éclairés"
- on n'aura pas augmenté leur capacité à gérer un outil, juste à l'utiliser
- on n'aura pas sensibilisé les jeunes aux problématiques d'interopérabilité, d'indépendance numérique, etc.

On dévoie l'intention initiale (mon point n° 1) pour assurer un avenir radieux à une entreprise privée américaine.

Bref, [barré]une belle opération commerciale[/barré] un beau gâchis...

Que faire à part :

- écrire une lettre ouverte présentant nos arguments, dénonçant l'asservissement numérique de nos enfants, la gabegie financière que cela représente, etc.
- continuer et renforcer notre action de petites fourmis du partage
- unir nos forces avec les associations nationales et internationales qui œuvrent dans le même sens que nous

P.S. : et je ne parle pas des problématiques de contenus pédagogiques verrouillés par les DRM et le "droit d'auteur"

favdb
Messages : 48
Inscription : ven. 17 mars 2017, 01:21
Distribution : Mint 19 Cinnamon
Niveau : Expert
Localisation : Colmar (Haut-Rhin)

Re: ah les cons --- ordinateurs gratuits

Message par favdb » sam. 16 mars 2019, 00:28

Une remarque sur l'action éventuelle à entreprendre. L'achat de tous ces ordinateurs doit se faire selon certaines règles, celles des marchés publics. J'ai bien tenté de retrouver sur le site de CR le-dit marché, nada. Ça fait partie des devoirs de transparence que les administrations publiques sont tenues de respecter. Ainsi, si on pouvait consulter le cahier des charges de ces marchés on pourrait engager une action en justice (tribunal administratif) sur le choix de tel ou tel fournisseur car les critères techniques de ce choix seraient connus.

Donc si vous envisagez de "faire quelque chose" je vous suggère de prendre contact avec votre conseiller régional et lui demander des comptes sur ces bases, à savoir: qui et comment a été choisi le fournisseur de tous ces PC? le cahier des charges faisait il explicitement référence à Microsoft, ou à ses logiciels, ou bien les fonctionnalités seules étaient elles décrites? À partir de là on peut raisonnablement envisager de mettre en difficulté le-dit élu, ou ses collègues, pour non respect des règles de mise en concurrence puisque l'un des éléments, les logiciels Microsoft, aurait été imposé.

Bref les moyens juridiques existent, inutile de lancer une révolution sans les avoirs actionnés. Et au-delà de ces moyens juridiques il y a aussi la sensibilité des élus à l'approche d'une consultation électorale.

PS: de mon point de vue le "ah les cons" est en trop car au final qui a décidé que le président du CR serait celui-ci si ce ne sont les électeurs. Dans ce cas le "ah les cons" c'est nous... enfin ceux qui se déplacent pour aller voter. Et ceux qui ne votent pas n'ont rien à dire.

Répondre