Accueil Menu présentation Menu forum Menu débutant Menu logiciels Menu photos Menu détente
les six  menus de base
AGENDA 2021

Liste des réunions au format ICAL
Astuce : pour garder votre agenda à jour, pointez le sur l'URL http://lug68.org/lug68.ics !

Les rendez-vous à ne pas manquer !
Chargement en cours...

Accès au Domaine Langmatt pour les réunions informatisées de Murbach :
Page Domaine Langmatt - Murbach
Domaine Langmatt - Murbach
Lat / Lon : 47,91281132210774 / 7,13822990655899

Accès au site internet de Linux Kunheim pour les réunions informatisées de Kunheim :
Linux Kunheim
Lat / Lon : 48,07737825492639 / 7,53405556082726

 

Les éditos :

(permalien : )

Avertissement : les éditos n'engagent que leurs auteurs respectifs, ni l'ensemble du LUG68, ni les autres associations libristes du département.

Réunion du 13 février en virtuel !

Comme la météo n'a finalement pas évolué depuis la dernière tentative, nous ferons donc une rénion virtuelle demain. Le matin à 10h, nous continuerons sur la ligne de commande, et l'après-midi, nous nous occuperons des problèmes et questions avec prise de contrôle à distance. Rendez-vous donc sur Jitsi pour les plus courageux !

Attestion de soirée (pour virus qui fait la fête aux commerçants)

Voilà donc la nouvelle attestation au format OpenDocument, toujours inconnu des services publics, soumis aux GAFAM par leur hiérarchie.

Et surtout n'oubliez pas d'éteindre votre téléviseur et de boycotter la propagande d'état, en allant sur internet chercher et trouver de vraies infos - pour ceux qui n'auraient pas encore compris la manœuvre du 18h au lieu de 21h, côté couvre-feu...mdr

Prochaines réunions

fête Meilleurs Vœux d'abord à tous et à toutes, et surtout bonne santé pour cette nouvelle année 2021 !

Les réunions physiques vont donc reprendre, mais avec une limitation à 10 personnes maxi à tout moment de la journée, laquelle nous oblige à changer nos horaires et notre façon de faire.

Nous allons donc tester une nouvelle formule, en commençant la réunion à 10h avec une formation thématique qui durera 1h30 environ, et en la terminant à 19h, pour que tout le monde puisse participer l'après-midi, et rentrer chez lui avant le couvre-feu. Bien entendu, les participants devront s'annoncer par email sur lug68@free.fr, en précisant s'ils veulent rester toute la journée, ou seulement une partie (si vous connaissez les horaires exacts, merci de les indiquer). En cas de débordement, les nouveaux venus seront logiquement privilégiés.

Au plaisir donc de vous y retrouver !

La stratégie de l'autruche

Autruche masquée
La masquarade

Les récentes élections américaines auront démontré trois choses : les machines à voter sont une hérésie démocratique, les votes par correspondance sont tout aussi manipulables, et surtout : les GAFAM sont devenus de véritables mini-états planétaires, comme nous l'avions prédit de vive voix dans une présentation faite à la Foire Eco Bio de Colmar, quelques années en arrière !

Avec la mise au ban du président élu de la première puissance mondiale par les dictateurs du numérique, d'aucuns découvrent soudainement le pouvoir ahurissant et nuisible de nos pieuvres mondialistes sur ce qui reste de nos démocraties. Il faut dire qu'entre le déréférencement de sites (sous le couvert d'un algorithme soi-disant automatique), le bannissement pur et simple des services en ligne (plus communément nommé « censure »), le contrôle de l'information (allégée, orientée ou déformée), la main-mise totale de google sur la vidéo en ligne et une bonne partie de la recherche sur internet, la main mise totale de google et apple sur la téléphonie mobile, les nombreux rachats (snapchat/whatsapp et autres) dès qu'un concurrent se pointe, ou la destruction pure et simple de ces mêmes concurrents quand le rachat est impossible (parce que Parler nuit gravement à la santé), la seule réaction de notre classe politique s'est résumée à un laconique (et pathétique) « ce n'est pas normal »...

La main mise des GAFAM ne date pourtant pas d'hier.

Avec le minage de notre armée dès 2008 via trois contrats Open Bar successifs en centaines de millions d'€, puis de notre éducation nationale via un partenariat sans appel d'offre en 2015, la santé est depuis toujours dans le collimateur des GAFAM, et tout particulièrement de microsoft, entre le noyautage de l'OMS par la fondation Gates, la récupération de nos données de santé via le Health Data Hub, et plus récemment l'annonce d'un passeport de vaccination numérique. À quand la puce obligatoire sous la peau ?

Rappelons également le rôle phare de la CJUE (Cour de justice de l'Union européenne) dans l'hégémonie des GAFAM. D'abord en 2016, en avalisant la vente forcée matériel/logiciel, comprenez : en protégeant le business des GAFAM en magasin. Cette même CJUE qui a échoué plus récemment à faire condamner apple dans le dossier irlandais, ou la société de Cuppertino était censée payer une amende de 13 milliards d'€ pour avoir bénéficié d'un taux d'impôt sur les sociétés de 0,005% (contre 33% en France). Quant aux nouvelles grandes régions, elles ont été un magnifique cadeau aux GAFAM pour une raison très simple : la très grande majorité des sociétés informatiques locales n'ont pas la taille pour répondre à des appels d'offre couvrant plusieurs départements. Autant dire qu'on a quasiment offert les marchés publics informatiques aux multi-nazionales US...

On ne va pas non plus se mentir sur le manque patent d'éducation populaire en informatique, soigneusement entretenue par les GAFAM et leurs complices, qui commence dès le collège/lycée avec des tablettes microsoft, distribuées aux scolaires avec nos impôts, et qui continue dans les magasins, avec des vendeurs payés pour écouler des logiciels privateurs de liberté, onéreux et parfaitement inutiles, en oubliant de préciser que GNU/Linux se passe d'antivirus, ou que la suite bureautique LibreOffice est compatible avec les formats de microsoft, en plus de ses propres formats standardisés ISO.

Alors la situation est-elle alors désespérée ? Bien sûr que non !

D'abord on remarquera que tous ceux et celles qui font semblant de découvrir le problème se gardent bien de donner la solution qui s'impose : le boycott pur et simple des produits de ces différentes firmes, en favorisant systématiquement et massivement les logiciels libres, services libres, formats libres, et surtout : en obligeant la vente en magasin d'un pourcentage fixe de compatibles PC préinstallés sous OS libre - ou encore mieux : de PC vierges de tout OS, ce qui permettrait aux consommateurs de distinguer clairement, à l'achat, les vrais compatibles PC des trop nombreuses tablettes bridées qui y ressemblent, et qui sont des arnaques en puissance, avec une DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui ne veut toujours rien voir.

Ordi malade ?
Le logiciel libre ? un remède universel
contre les dictateurs !

Quant aux services en ligne, la situation aussi a évolué. Un simple VPS sous Ubuntu à 2€ par mois avec un davical dessus, et bye bye google calendar. Vous rajoutez prosody (un serveur XMPP très facile à maintenir) et hop : vous avez une messagerie instantanée avec n'importe quel client XMPP (pidgin ou autre) - pas besoin de twitter ! Vous rajoutez apache, vous avez la référence des serveurs web. Vous rajoutez postfix, vous avez la référence des serveurs de messagerie. Un système de gestion de contenu (CMS), et bye bye facebook : vous faites vos pages web tranquille, et vous restez maître de votre publication. Sans parler des autres possibilités d'auto-hébergement de type nextcloud ou cozy, d'autant plus intéressantes si vous avez la fibre et une IP fixe.

Bref : pour qui veut se libérer des GAFAM, il y a des solutions ! Le tout est d'apprendre, d'échanger ses recettes, et d'être prêt à modifier un tantinet ses (mauvaises) habitudes acquises, à commencer par comprendre que la gratuité sur internet est toujours un leurre : aucun GAFAM n'est philanthrope ou humaniste - en particulier ceux qui utilisent leurs fondations ou d'autres institutions (solidatech) pour faire leur promotion, histoire de couper l'herbe sous le pied aux associatifs libres que nous sommes !

Il y aurait encore beaucoup à dire, sur les excellents outils Framasoft que nous ne pouvons que vous recommander vivement, ou encore sur les « chatons » (hébergeurs alternatifs), les smartphones, etc - mais le monde du Libre est bien trop vaste pour tenir dans un simple édito ! À vous de venir donc le découvrir dans nos réunions informatisées !

Et portez-vous bien en attendant !

(permalien : )

Les éditos :

Mentions illégales ! A propos Plan du site Liens Ressources Compte LUG68 haut de pageHaut de page