Accueil Menu présentation Menu forum Menu débutant Menu logiciels Menu photos Menu détente
les six  menus de base
AGENDA 2020

Liste des réunions au format ICAL
Astuce : pour garder votre agenda à jour, pointez le sur l'URL http://lug68.org/lug68.ics !

Les rendez-vous à ne pas manquer !
Chargement en cours...

Accès au Domaine Langmatt pour les réunions informatisées de Murbach :
Page Domaine Langmatt - Murbach
Domaine Langmatt - Murbach
Lat / Lon : 47,91281132210774 / 7,13822990655899

Accès au site internet du Cheval Blanc pour les réunions informatisées de Wintzenheim :
Espace d'animation et de Loisir du Cheval Blanc - Wintzenheim
Lat / Lon : 48,07043895165002 / 7,29973509907722

Accès au site internet de Linux Kunheim pour les réunions informatisées de Kunheim :
Linux Kunheim
Lat / Lon : 48,07737825492639 / 7,53405556082726

Accès au site internet de l'Aronde pour les réunions informatisées de Riedisheim :
cliquez ici
Lat / Lon : 47,74442710000000 / 7,36648620000005

 

Les éditos :

(permalien : )

Avertissement : les éditos n'engagent que leurs auteurs respectifs, ni l'ensemble du LUG68, ni les autres associations libristes du département.

Loué soit le logiciel !

Il n'aura échappé à personne que tous les éditeurs commerciaux ont désormais embrassé la stratégie de location du logiciel, désormais étendue au particulier, qui va devoir apprendre à payer chaque mois son impôt GAFAM & Cie, en plus d'avoir déjà été spolié en magasin par la vente forcée matériel/logiciel - en toute discrétion, bien entendu...

La chasse aux pigeons européens continue donc de plus belle, et préparez-vous à recevoir du plomb dans l'aile, et des gros trous dans votre carte bleue !

Première conséquence plutôt visible en entreprise : alors que le progrès technique nous offre aujourd'hui des rolls dans nos processeurs, des quantités gargantuesques de mémoire RAM, des disques durs SSD hyper-véloces, et bien on perd toujours autant de temps, voire davantage, à installer des logiciels sous les OS privateurs de liberté !

Pourquoi ? Ben tout simplement parce qu'il faut désormais montrer son slip aux éditeurs ! Comprenez : créer des comptes partout, remplir des myriades de formulaires, s'emmerder à courir après des téléphones pour gérer la double authentification, accepter de se faire renifler le silicium à outrance – et tout cela pour avoir enfin le privilège de télécharger et d'utiliser le « précieux »logiciel du maître !

20 ans de progrès technologiques, anéantis par la simple connerie humaine !

Sauf sous GNU/Linux évidemment, qui évite de perdre son temps à jouer avec des licences propriétaires, aussi inutiles qu'onéreuses, et utilise depuis sa création des dépôts logiciels sur internet pour télécharger et installer les logiciels, en un minimum d'effort et de temps !

Mais admirons l'autre côté pratique de la chasse : si le pigeon ne paie pas sa facture ou s'il ne se soumet pas corps et âmes (et plumes) au CLUF tout puissant, un simple clic-gauche sur la gâchette, côté éditeur, le privera instantanément de tous ses logiciels ! On se croirait vraiment dans le Bouchonnois des Inconnus, sauf que les galinettes cendrées, c'est nous, les consommateurs et contribuables ! Courrez vite, volez vite, fuyez - pauvres volatiles !

Car les loups de l'oncle Sam ont pris goût au pigeon français ! Rappelez-vous les contrats Open Bar côté défense nationale : 80 millions d'€ le premier sous Sarkozy, 120 millions le second sous Hollande, et le troisième sous Macron : secret défense !

50% d'augmentation tous les 3 ans, avec un client qui entretient sa propre dépendance, c'est le rêve absolu de tout commercial qui se respecte ! Ça pourrait même rendre un vegan carnivore !

Et puis avec le lobbying, ça fait longtemps que les GAFAM ont compris qu'il suffit de placer ses pions chez les décideurs politiques pour influencer ces derniers. Même plus besoin d'améliorer ou de corriger les produits : les pigeons sont tellement drogués et incultes en informatique qu'ils n'ont même pas l'intelligence de défendre leur souveraineté, en favorisant les logiciels libres tiers. Ils n'en ont d'ailleurs même pas le droit législatif, puisque les traités de l'UE le leur interdisent, au nom de la sacro-sainte concurrence, avec une CJUE qui vient tout juste d'annuler les 13 milliards d'amende d'apple !

Troisième conséquence : fini les magasins physiques, devenus inutiles si vous ne vendez pas de matériel propriétaire à côté. Ainsi microsoft a simplement « flingué » ses dernières devantures. Bye, bye aux pigeons de comptoir, dévorés par les actionnaires avec une petite sauce aux morilles bien sympathique ! On n'ira pas pleurer sur leur extinction : les commerciaux de magasin sont généralement payés sur leurs ventes, et nombre d'entre eux n'iront jamais vous indiquer une solution libre et gratuite, couvrant parfaitement vos besoins, préférant vous pigeonner avec le sourire. Et ils ont bien raison : un touriste qui ne se fait pas plumer, c'est pas vraiment un touriste...

Saluons enfin l'altruisme formidable de nos « chères » multinationales américaines, qui dans un élan de générosité commun et absolu, minent de plus en plus les associatifs en bradant leurs logiciels, dans un objectif évident de dépendance, jusqu'au passage en caisse final !

Trêve de plaisanterie, vous aurez compris que la location de logiciel est une connerie monumentale, qui ne peut qu'aboutir à finir plus vite encore dans l'assiette des GAFAM & Cie. Car l'expérience est sans appel : une fois la dépendance logicielle installée, ce ne sont plus les pigeons qui s'envolent, mais bel et bien les prix !

Il faut bien comprendre ici que tout cela coûte déjà un bras à la collectivité, une jambe aux particuliers, et on ne parle même pas de la perte de souveraineté et des problèmes d'intelligence économique associés ! Et tout cela pour rien au final, car arrêtons maintenant la plaisanterie : vous faites la même chose aujourd'hui avec des logiciels libres qu'avec des logiciels privateurs de liberté, la souplesse et les formats ouverts en plus !

L'argument commercial du cloud ne tient pas plus la route, puisqu'on fait au moins aussi bien, et même souvent beaucoup mieux, avec du Libre et des protocoles d'échange universels, dont un rsync redoutable d'efficacité. En outre, certains GAFAM continuent de freiner toute interopérabilité avec les tiers, histoire de ne surtout pas faciliter la migration de leurs pigeons trop « curieux ».

Bref, comme toujours, nous ne pouvons que vous inviter à découvrir et passer aux logiciels libres, que nous défendons au LUG68 de Murbach depuis 18 ans maintenant ! N'hésitez pas à soutenir nos associations respectives, et à nous rejoindre dans nos nombreuses réunions informatisées annuelles !

Prochaine réunion

Pour notre prochaine rencontre le 25 juillet à Murbach-près-Guebwiller, n'oubliez pas vos masques.

L'organisation sera la suivante : 13h30 à 17h, on s'occupe des installations/mises à jour et éventuels problèmes sur les machines, puis de 17h à 19h, ce sera la formation, portant sur la suite de Freecad par Bertrand, qui nous a présenté la mise en plan à la dernière séance. Vous pouvez donc choisir de venir pour la réunion en début d'après-midi, pour la formation le soir, ou pour les deux à la fois !

Nous aurons également droit à 30mn de présentation du Pinephone, ce qui permettra à certains de découvrir la bête sous UB Ports et Mobian ! Pour une fois qu'il y a réellement du neuf côté mobile dans le Libre, ce serait bien dommage de passer à côté !

Sinon nous vous invitons déjà à adhérer/réadhérer via le formulaire associé, car nous avons plus que jamais besoin de vos soutiens, n'ayant pu cette année participer aux traditionnelles manifestations extérieures.

Comme toujours dans nos réunions, café, chocolat et autres friandises sont la bienvenue - au plaisir de vous y retrouver !

(permalien : )

Les éditos :

Mentions illégales ! A propos Plan du site Liens Ressources Compte LUG68 haut de pageHaut de page